Univalor s’installera à l’Espace CDPQ

Univalor confirme qu’elle déménagera bientôt ses bureaux dans les nouveaux locaux de l’Espace CDPQ, au 3, Place Ville-Marie à Montréal. Annoncée officiellement par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) lors d’une conférence de presse le jeudi 16 juin, cette nouvelle s’inscrit dans la volonté d’Univalor de contribuer activement à cet écosystème entrepreneurial dédié à l’innovation et à l’internationalisation des entreprises du Québec.

« La Caisse de dépôt nous a offert une occasion formidable en nous choisissant pour habiter l’Espace CDPQ. La collaboration qui s’orchestrera autour de ce lieu commun d’investissement, d’entrepreneuriat et d’économie permettra à notre équipe et à nos partenaires d’accélérer le développement et la mise en marché des technologies et des innovations des chercheurs universitaires québécois. Notre mandat se situe à la jonction entre le monde des affaires et universitaire, cette nouvelle localisation nous place géographiquement au confluent de ces deux univers », a mentionné Jacques Simoneau, président-directeur général d’Univalor.

Dans le cadre de son 50e anniversaire de fondation, la CDPQ avait annoncé la création d’un espace établi dans l’édifice phare du centre-ville de Montréal, la Place Ville-Marie. Ce lieu réunira plusieurs acteurs clés du monde entrepreneurial, contribuant ainsi au développement économique du Québec.

« Créer des liens entre l’université et le milieu des affaires est au cœur de la mission d’Univalor. Il est prouvé qu’en favorisant la proximité entre les différents intervenants d’un écosystème, on en améliore les performances. C’est vrai dans le cas des parcs industriels, des quartiers à vocation particulière, des incubateurs, etc. Notre emménagement dans ce nouvel espace devrait donc entraîner de meilleures synergies qui se traduiront par des retombées positives non seulement pour les chercheurs, les entrepreneurs et les institutions universitaires qui en bénéficient directement, mais aussi pour l’économie dans son ensemble », a conclu Jacques Simoneau.

Pour en apprendre plus sur l'Espace CDPQ, cliquez ici.