25/02/2016

Le Pr Pascal Chartrand, du Département de biochimie et médecine moléculaire de l'Université de Montréal, est à quelques années de trouver un premier traitement spécifique contre la dystrophie myotonique.

Cette maladie qu’on connaît aussi sous le nom de Steinert est rare et héréditaire. Elle est la forme de dystrophie musculaire la plus fréquemment diagnostiquée chez l’adulte, puisqu’elle touche environ un habitant sur 10 000, principalement dans la région du Saguenay–Lac St-Jean.

Pages